Mai / 08

Comment investir dans l’immobilier en 2019 ?

By / SERVICE_TECHNIQUE /

La France et le reste du monde connaissent de profondes mutations qui flouent les réponses à la question de savoir comment investir dans l’immobilier.

Comment investir dans l’immobilier en 2019 ?

En 2019, les investisseurs doivent prendre en compte les mutations de l’immobilier. Transformation du marché, bouleversement des comportements, explosion des modèles traditionnels : les règles du marché de l’immobilier ont été redéfinies. La démographie, la transition digitale, l’environnement avec l’immobilier responsable et durable, les comportements des nouveaux investisseurs sont autant de critères qui doivent être pris en compte pour répondre à la question : comment investir dans l’immobilier en 2019 ?

Il est nécessaire de changer radicalement notre mode de pensée au sujet de nos futurs investissements. Les investisseurs doivent-ils remiser au placard leurs réflexes d’hier ? Comment peuvent-ils s’adapter à ces mutations ?

Définir un investissement judicieux en 2019, c’est donc s’interroger sur les répercussions des changements économiques. À l’heure où les tendances du marché se confirment en mutations profondes de nos économies, nous vous proposons ici quelques pistes de réflexion.

Quel est le modèle d’hier ?

Pour les Français, le marché du logement est une valeur sûre. Durant les 40 dernières années, les investisseurs ont misé sur la pierre en pariant sur sa stabilité et sur sa rentabilité à long terme. À ce jour, de nombreux spécialistes « autoproclamés » proposent des « opportunités d’investissement à saisir », et fournissent des conseils au sujet de la fiscalité ou des solutions a priori rentables telles que les SCPI.

Alors, comment investir dans l’immobilier locatif en 2019 selon eux ? Cela se résume par exemple à profiter des mesures fiscales telles que les lois Pinel ou Denormandie. Avec la loi Pinel, les investisseurs espèrent bénéficier de réductions fiscales en misant sur le locatif neuf. Le dispositif Denormandie permet quant à lui de profiter d’une aide fiscale à la rénovation et à la location dans l’ancien.

De leur côté, les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) permettent de faire des investissements immobiliers collectifs. Le capital investi procure des dividendes, à la fois nets de charges, de frais de gestion et d’assurance. Elles peuvent être des SCPI fiscales visant soit à bénéficier d’une réduction d’impôt, soit à effacer des revenus fonciers, ou bien des SCPI de rendement qui visent des immeubles professionnels.

Mais ces options sont-elles viables, permettent-elles vraiment de comprendre comment investir dans l’immobilier en 2019 ?

Il faut comprendre que ces modèles d’investissement, dans leur globalité, sont devenus obsolètes. À l’heure où l’on assiste à un atterrissage de la croissance en Europe, les choses changent, et nos comportements d’investisseurs doivent évoluer. Car la France et le reste du monde amorcent un virage de transitions en tout genre qui doit pousser à la réflexion.

Quelles sont les transformations connues par la France et le reste du monde ?

La société française et le monde de manière plus générale sont en train de connaître six transitions majeures. Ces transformations sont sur le point d’apporter des ruptures fondamentales dans tous les secteurs, incluant bien évidemment les marchés immobiliers :

  • La transition digitale change tous les domaines d’activité, sans exception. Production, consommation, perceptions et comportements sociaux sont transformés par l’arrivée massive de nouveaux équipements informatiques, des objets connectés (IoT), du cloud, de la digitalisation des documents papiers, du Big Data ou encore les réseaux de nouvelle génération.
  • La transition environnementale se présente comme une nécessité et impose des systèmes, des actions collectives et des réflexions sur l’énergie et les problématiques d’urbanisme. Elle touche donc directement le marché du logement. Avec le volume de données qu’elle génère, elle est intimement liée à la transition digitale.
  • La transition démographique conduira dans les prochaines décennies des zones telles que l’Asie et l’Afrique parmi les populations les plus denses et les plus jeunes du monde. C’est une véritable bombe économique tandis qu’à l’inverse, notre Europe vieillissante connaîtra un dynamisme économique en berne.
  • La transition géopolitique dépolarise le monde, et les anciens leaders tels que les États-Unis doivent désormais faire face à de nouvelles puissances émergentes, soutenues par leur croissance démographique. D’où de nouvelles gouvernances, de nouvelles dynamiques politiques internationales et une transformation des flux migratoires.
  • La transition sociétale est la résultante des quatre transformations énoncées plus haut. L’ubérisation, la libéralisation de la société, les changements dans les libertés et les droits individuels modifient en profondeur les perceptions, les sensibilités et les processus cognitifs.
  • La transition immobilière est une transformation plus spécifique. Le marché voit ses modes de consommation se modifier. Auparavant, les primo-accédants commençaient à devenir propriétaires dans la tranche d’âge des 25-35 ans. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter voyager et rester libres. D’une certaine manière, le nomadisme reprend le pas sur la sédentarisation.

Se demander comment investir dans l’immobilier en 2019, c’est prendre en compte l’ensemble de ces disruptions.

En quoi ces mutations dictent-elles comment investir dans l’immobilier ?

Les nouveaux investisseurs doivent s’affranchir de l’ancienne vision du marché et embrasser ces transformations. Comment investir dans l’immobilier en 2019 dans ce contexte ? Il faut bien sûr prendre en compte les changements, qui sont déjà en cours.

Le succès de nouvelles pratiques telles que le modèle Airbnb et l’essor du crowdfunding immobilier présente une évolution importante.

Nouveaux comportements

Les nouvelles générations, éduquées par le smartphone, les appareils connectés, ou encore les livraisons instantanées, sont marquées par l’ubérisation. Devenir propriétaire, au même titre que l’obtention du permis de conduire, ne figure plus parmi les priorités de leur projet de vie. On voyage, on utilise les transports en commun, on ne se sédentarise pas plus de quelques mois, voire quelques années.

Les nouveaux modes de consommation sont quant à eux omnicanaux, c’est-à-dire qu’ils passent par tous les appareils connectés, à tous les moments de la journée, et ne correspondent plus aux modèles classiques. L’heure est à la mobilité, c’est pourquoi celui qui se demande comment investir dans l’immobilier en 2019 doit le garder en tête : s’installer, ce n’est plus vraiment d’actualité…..

La dimension internationale

Nous en parlions dans notre article intitulé Démographie et Immobilier, l’heure des vrais choix : la pierre est un marché comme un autre. Les disruptions internationales vont entraîner une nouvelle balance démographique, sociale et géopolitique.

Au sein même de l’Europe, l’offre et la demande vont finir par s’équilibrer en raison du vieillissement de la population et le logement risque d’en pâtir. Il pourrait être intéressant pour les investisseurs d’envisager de se tourner vers d’autres zones géographiques ou d’autres types d’immobilier.

Une autre solution consisterait à sortir d’un investissement concentré sur le résidentiel pour s’intéresser davantage au marché tertiaire. En effet, le fait de changer de type d’immobilier permettrait également de s’affranchir des contraintes démographiques pour répondre à une logique plus commerciale. À ce titre, les espaces de coworking se présentent comme une opportunité en raison de l’apparition de nouvelles formes de travail : indépendance, free-lance, télétravail, mobilité, coopération, networking…

Le changement de démographie est une transformation majeure, radicale et fondamentale à prendre en compte. Or, très peu d’acteurs du marché évoquent cette réalité aujourd’hui, dans la crainte de réfréner les décisions des investisseurs. Nous faisons le choix de vous en parler en toute transparence.

Le modèle Airbnb redistribue les cartes

Airbnb a créé un nouveau modèle qui satisfait un large public. En moins d’une dizaine d’années, la plateforme est devenue le plus grand site d’hébergement du monde. Pourquoi ? Parce que ses créateurs ont compris que les attentes des touristes avaient changé et qu’ils étaient tournés vers plus d’avantages symboliques, d’authenticité et de rencontres. Aujourd’hui, c’est aux professionnels de l’hôtellerie et du tourisme de s’adapter à cette disruption, et non l’inverse.

La composante environnementale

La majorité des habitations françaises sont aujourd’hui obsolètes au regard des normes environnementales. Savoir comment investir dans l’immobilier en 2019, c’est avoir en tête qu’un bien peut s’avérer être un véritable trou noir pour votre budget. Les dépenses de valorisation, de rénovation et les charges sont des pièges bien réels.

Vous devez donc penser dès maintenant à l’avenir de vos investissements et choisir des projets verts, qui consomment peu et limitent les émissions de gaz à effet de serre. L’idée étant de vous placer en totale conformité avec les nouvelles normes et réglementations, pour faire partie des investisseurs ayant pris les bonnes décisions au bon moment. Et pour vous aider à prendre ces décisions, nous sommes là pour vous. N’hésitez donc pas à nous faire part de vos questions au sujet de vos projets éventuels.

© photos : Chris Barbalis

Categories : G.P
SERVICE_TECHNIQUE