Juin / 27

Cryptomonnaie, crise financière de grande ampleur

By / Marketing /

Le durcissement monétaire souhaité par les banques centrales a fait s’effondrer la sphère des cryptomonnaies. Les références comme le Bitcoin et l’Ethereum, ou les plus récentes, ont toutes été affectées. L’effet de levier ayant alimenté la hausse vertigineuse de la capitalisation des crypto-actifs s’est brisé, et a fait éclater la bulle. Alors on enterre les cryptos ? Il s’agit d’une simple crise financière salutaire ? C’est le bon moment pour investir ?


La bulle éclate

La capitalisation financière de l’univers crypto s’est effondrée. Elle a dans sa globalité été divisée par trois, et le Bitcoin a perdu 70 % de la valeur. Ce crypto-krach, n’est pas le premier. En 2018, la capitalisation globale avait été divisée par huit, passant de 800 milliards à 100 milliards en seulement quelques mois. Mais le crypto-krach actuel est sans précédent, puisque 2 000 milliards de dollars se sont évaporés en seulement 6 mois !

Si l’on compare l’éclatement de cette bulle avec toutes celles qui ont éclaté sur les marchés financiers, une grosse différence apparaît : en effet, il n’y a ici aucune banque centrale, aucun État pour venir au secours des marchés et recapitaliser les établissements financiers ou les plateformes en difficulté.

D’ailleurs, la Banque centrale européenne, par la voix de sa présidente Christine Lagarde, a dernièrement évoqué un durcissement des lois dans la réglementation des cryptomonnaies. Christine Lagarde souhaite modifier la première réglementation MICA I (Market in Crypto Assets) vers une deuxième version : MICA II. La BCE est très inquiète de l’évolution des montants investis et des risques que représente la volatilité des crypto-actifs pour les établissements financiers et les investisseurs.  


Une crise salutaire ?

La Bourse, les marchés financiers, le capitalisme ont traversé au cours de leur histoire de nombreuses crises économiques et financières. Plus elles ont été sévères, violentes, profondes, voire destructrices, plus les marchés ont mis du temps à s’en remettre. Mais ils en sont ressortis toujours grandis, consolidés et bien plus forts. Pourquoi en serait-il autrement avec les cryptomonnaies ?

Le mécanisme de déclenchement d’une crise suit généralement la même logique. Tout d’abord, les marchés montent de façon déraisonnable sous l’effet d’innovations financières et d’effets de levier. Une bulle se crée. Elle menace d’éclater et, pour ce faire, il lui faut un catalyseur.

Généralement, les banques centrales apparaissent dans un premier temps pour annoncer que « la fête est finie », et elles montent leurs taux directeurs.

C’est à ce moment-là qu’apparaît le vrai catalyseur ! Il s’agit généralement d’un acteur financier fragilisé, car trop endetté, qui n’a pas senti « le vent tourner » et qui se trouve pris au piège par ce nouveau contexte. En 2008, dans le cadre de la crise des subprimes, ce catalyseur s’est appelé Lehman Brothers. On connaît la suite de l’histoire.

Dans le cadre des cryptos, nous avons un catalyseur qui a dévasté le marché : Luna ! Une innovation technologique a fait apparaître la finance décentralisée (DeFi). Le catalyseur qui a déclenché la crise s’appelle Terra Luna. La chute de Luna (plus ou moins douteuse, une enquête est en cours) entraîne avec elle quelques acteurs financiers (plateformes, hedge funds, etc.). Certains vont considérer que les crypto-actifs consolident, se restructurent et sont prêts à repartir de l’avant, ont investi ?


Le bon moment pour acheter des cryptos ?

La baisse des marchés financiers et l’éclatement de la bulle des cryptos a pour origine la hausse de l’inflation, qui a engendré la monté des taux US. Ce contexte de remontée des taux se reporte sur l’ensemble des banques centrales occidentales qui vont devoir, sur des timings et des proportions différents, suivre la FED. Tout indique que nous ne sommes pas encore au bout de ce mouvement. Il est même probable que nous soyons à 50 % du mouvement de hausse des taux US, qui devrait se poursuivre jusqu’en 2023 !

Il nous semble par conséquent très improbable que nous ayons vu les points bas sur les cryptos et leur capitalisation totale. Si les taux d’intérêt poursuivent leur hausse, on serait même en droit de se demander quels sont les prochains acteurs financiers appelés à être fragilisés à leur tour ?

Pour le moment, le marché consolide et des rebonds importants pourraient se matérialiser. Le hashrate, qui mesure l’activité du minage, est en recul, mais il tourne toujours à plein régime.

Par conséquent, les crypto-actifs poursuivent leur consolidation. Elles devraient sortir grandies de cette crise, qui ne semble pas avoir encore atteint son apogée. À suivre…


Photo : Joseph Frank

Categories : Blockchain, Cryptomonnaie, PNC
Marketing