Avr / 30

Investir Bitcoin ou Ethereum : quelle cryptomonnaie choisir en 2021 ?

By / Marketing /

Aujourd’hui, les cryptomonnaies ne cessent de se développer à une allure fulgurante. Dans quelques années, elles vont probablement parvenir à s’imposer auprès des investisseurs du monde entier. Toutefois, avec une multitude de cryptomonnaies disponibles, il est parfois difficile de s’y retrouver pour investir bitcoin ou ethereum. Chacune d’entre elles possède sa spécificité ainsi que ses avantages. Il est alors nécessaire de prendre en compte de nombreux éléments avant d’en choisir une pour un éventuel investissement. Parmi les crytomonnaies prometteuses, deux sont à analyser avec précision : le Bitcoin et l’Ethereum.


Bitcoin et Ethereum : quelles différences ?

Le Bitcoin et l’Ethereum sont des cryptomonnaies qui se sont rapidement imposées. Elles dominent le marché des monnaies virtuelles. C’est notamment grâce à leur utilisation et à leur valorisation auprès des particuliers, des brokers et des entreprises qui n’hésitent pas à investir bitcoin ou ethereum. En effet, ces cryptomonnaies ont un réel potentiel en termes d’investissements. De riches hommes d’affaires, tels que Elon Musk, soutiennent ces monnaies qui peuvent devenir l’avenir de la finance.


Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Cryptomonnaie la plus connue et surtout la plus ancienne de toute, le Bitcoin (btc) est la crypto qui symbolise la révolution des monnaies virtuelles.

Le Bitcoin est une monnaie 100% digitale. Aucun gouvernement ou tiers de confiance n’en est l’émissaire, le créateur ou même le gestionnaire. Autrement dit, si vous détenez du Bitcoin, vous êtes votre propre banque. Il n’existe pas de billets ou de pièces de monnaies à proprement parlé. Les seules pièces que vous pouvez trouver sur le web à l’achat ne sont que des symboles ou des médaillons qui n’ont aucune valeur « marchande ». Avec une capitalisation qui dépasse les billions de dollars, le Bitcoin fait son apparition en 2009 grâce à un certain Satoshi Nakamoto. Son fonctionnement se base sur la technologie de Blockchain. Pour rappel, la Blockchain est un système de registre décentralisé sur lequel on retrouve toutes les différentes transactions enregistrées. Le Bitcoin est de loin la crypto la plus chère avec un cours qui a atteint une valeur de 63 000 dollars en avril 2021. Pour de nombreux investisseurs à travers le monde, cette monnaie pourrait devenir une valeur refuge. Le plus souvent, on retient que « c’est une crypto qui promet ». Et ceci malgré l’imminence des risques.


Un peu de technique :

  • Sigle ou acronyme : BTC ou XBT 
  • Limite max. : 21.000.000 BTC 
  • Chiffrement : SHA-256 
  • Créateur : Satoshi Nakamoto 

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

Si le Bitcoin est considéré comme étant la cryptomonnaie la plus connue, l’Ethereum n’est pas en reste. L’Ethereum a été fortement inspirée par le Bitcoin, comme la plupart des cryptomonnaies. Il apporte une réelle valeur à la crypto sphère.

L’Ethereum fonctionne en se basant sur un logiciel open-source qui repose sur la Blockchain. Le logiciel possède sa propre crypto nommée Ether. Avec une capitalisation de 300 milliards de dollars, c’est la plus grande monnaie numérique juste derrière le Bitcoin. Elle fait aussi l’objet d’importants investissements et de nombreuses entreprises à travers le monde s’y intéressent pour investir bitcoin ou ethereum. Le logiciel avait été créé à l’origine pour étendre l’utilisation de la Blockchain, par-delà le Bitcoin, pour qu’il puisse servir pour d’autres applications. Ainsi, l’Ethereum n’est pas seulement une cryptomonnaie. À l’opposé du Bitcoin, l’Ethereum ne possède pas de limite fixe. Les tokens sont continuellement en création. Ces derniers sont toutefois créés suivant un processus semblable à celui du Bitcoin. Lancé en 2015, l’Ethereum n’attire que les bons avis dans le trading et sa valeur s’élève à 2500 dollars.


Un peu de technique

  • Sigle ou acronyme : ETH 
  • Limite max. : 18.000.000 ETH 
  • Chiffrement : ERC-20 
  • Créateur : Vitalik Buterin 

Quels sont les avantages et inconvénients de chaque cryptomonnaie ?

Le Bitcoin, la plus célèbre et la plus utilisée des cryptomonnaies, présente de nombreux avantages. C’est le système financier le plus ouvert aujourd’hui qui permet à ses investisseurs d’effectuer des transferts d’argent à tout moment, et ceci partout dans le monde. De plus, les virements internationaux en Bitcoin peuvent s’avérer moins onéreux et surtout plus rapides par rapport aux services bancaires classiques. Il n’y a pas de véritable « règlement » qui régit les cryptomonnaies. Une censure des transactions n’est pas possible. Les utilisateurs peuvent accéder à leur portefeuille via internet sans vérification, ni historique de crédit. Le Bitcoin peut servir de la même façon que les monnaies traditionnelles. Il est à la portée des investisseurs une fois que ces derniers disposent d’un téléphone portable, d’un ordinateur ou d’une carte de crédit type mastercard. On peut même le transférer par satellite.

Cependant, le Bitcoin présente quelques inconvénients qui peuvent faire douter les nombreux investisseurs.

Premièrement, l’utilisation de cette monnaie dépend largement de la disponibilité d’Internet. Les différentes tentatives de paiement hors ligne n’ont pas convaincu.

Deuxièmement, le Bitcoin est en cours de développement. Aussi, sa vitesse de transaction et les frais peuvent varier selon des critères peu stables.

Troisièmement, il n’est pas possible de récupérer son argent une fois que ce dernier quitte le portefeuille.

Enfin, la valeur du btc peut varier et ceci de façon considérable. Il n’est pas rare qu’il y ait des krachs et ces derniers sont parfois brutaux. À savoir qu’il ne peut être créé au maximum 21 millions de Bitcoin, un détail qui précise par ailleurs la valeur de la crypto.


Éternel dauphin du Bitcoin, l’Ethereum tient cette place dans le monde des monnaies virtuelles grâce à ses nombreux avantages. Cette cryptomonnaie profite d’une excellente réputation auprès de sa communauté. Une communauté aussi large que proactive qui ne fait que la valoriser. De plus, fonctionnant grâce à un logiciel, les applications sont nombreuses, ce qui offre de multiples possibilités de développement. L’Ethereum, par rapport aux autres cryptomonnaies, possède une avance considérable en ce qui concerne les smart contracts (contrats intelligents). Un smart contract est un contrat intelligent directement lié à la technologie Blockchain. Il permet d’automatiser l’exécution des contrats. De plus, l’Ethereum profite de la bonne réputation de Vitalik Buterin, fondateur de la crypto. Enfin, la cryptomonnaie est célèbre auprès des grands noms de l’économie et des finances.

Malgré cette bonne réputation, l’Ethereum rencontre toutefois des difficultés qui limitent son exploitation. En effet, le réseau est régulièrement affecté par des failles de sécurité qui peuvent avoir d’importantes conséquences. De plus, il n’est pas vraiment aisé d’assimiler le langage de l’Ethereum, Solidity, qui se démarque de par sa complexité. Ceci n’avantage pas la cryptomonnaie, surtout que d’autres concurrents offrent le même service sans pour autant exiger une telle maîtrise. Les smart contracts première génération pourraient affecter la logique de scalabilité due à des problèmes de fiabilité.


Que peut-on acheter avec le Bitcoin et l’Ethereum ?

Comme précisé plus haut, les cryptomonnaies peuvent déjà servir à investir et consommer comme avec les monnaies réelles. En effet, il est possible d’effectuer des achats et de régler des paiements avec les cryptos. Toutefois, cela dépendra du fonctionnement de chaque monnaie virtuelle.


Comment fonctionne le Bitcoin ?

Les mineurs créent des puzzles complexes qui entraînent la création de blocs sur la chaîne. Il s’agit d’une procédure qui donne la possibilité de recevoir des Bitcoins à chaque minage. Mais tous les 210 000 blocs minés, le gain est divisé en deux. C’est d’ailleurs ce phénomène qui justifie la volatilité de la valeur instable de cette cryptomonnaie.

Pour payer avec des Bitcoins, on procède par transaction de fond. Il s’agit d’un échange de valeur entre des adresses. Les informations secrètes, appelées « clés privées » pour chaque adresse sont conservées par le porte-monnaie Bitcoin. Ces clés servent à signer les transactions et justifient que les fonds ont été transférés à la bonne adresse. Une signature qui évite d’ailleurs que la transaction soit modifiée une fois émise. Le Bitcoin se sert d’une cryptographie avec des clés privées et publiques. La clé publique du détenteur attache un compte en Bitcoin.

Pendant une transaction de fonds entre un utilisateur A et un autre, B, le premier utilise sa clé privée pour signer la transaction. Le réseau diffuse cette clé privée qui procède à l’identification de la signature.

Ensuite, elle crédite l’adresse de B. Celui-ci reçoit ainsi les fonds envoyés. Depuis quelques années, certains magasins acceptent le Bitcoin comme moyen de paiement.

Pour éviter à l’utilisateur A de transférer des fonds déjà utilisés à un autre utilisateur C, le réseau des nœuds Bitcoin maintient une liste des précédentes transactions. Ainsi, il est possible d’avoir une trace des Bitcoins envoyés et dépensés.


Comment fonctionne l’Ethereum ?

La Blockchain de l’Ethereum est exécutée dans un langage qui permet aux développeurs d’écrire les logiciels. Ces derniers sont ensuite utilisés par les transactions pour permettre une gestion et une automatisation de résultats spécifiques. Les logiciels nommés « smart contracts » fonctionnent dans des lignes de code inscrites dans la Blockchain. Une fois que les conditions prédéfinies sont respectées, l’accord est immédiatement exécuté par le logiciel. Cela épargne notamment l’attente et les coûts engendrés par une transaction manuelle.

En effet, un utilisateur d’Ethereum peut créer un contrat intelligent pour transférer un montant donné d’Ether en vue de régler un paiement à une date donnée. Le code est déployé dans la Blockchain et une fois le contrat rempli, c’est-à-dire la date précisée, les Ethers sont transmis directement à l’autre utilisateur. Ce dernier reçoit les fonds et peut voir son compte crédité.


Bitcoin vs Ethereum : quel avenir ?

Depuis l’explosion des cryptomonnaies, le Bitcoin est la monnaie virtuelle dominante. L’Ethereum n’est pas en reste ! En effet, avec les avantages qu’elle présente, cette crypto monnaie s’identifie comme un concurrent sérieux du Bitcoin. En 2021, l’Ether a surpassé le Bitcoin en matière de capitalisation boursière, « un détail » qui offre de nouvelles perspectives aux investisseurs. Même si les deux cryptomonnaies fonctionnent suivant différentes architectures, elles restent les deux principaux axes pour les investisseurs en cryptomonnaie.


Comme vous avez pu le constater, les deux cryptomonnaies présentent des attraits différents. Elles ont toutes les deux leur rôle à jouer dans le monde de demain. Ces cryptomonnaies sont les plus anciennes. Au vu de leur capitalisation, on peut donc considérer qu’elles dominent dans leurs segments respectifs.


Inévitablement, ce sont des cryptomonnaies d’avenir. Mais si l’on doit choisir une parmi elles, le Bitcoin est la monnaie préférée pour les prochaines années. En effet, même si l’Ethereum domine en termes d’utilisation et d’innovation, le Bitcoin dicte la loi en matière de sécurité et d’expérience reconnue. Pour certains investisseurs et spécialistes du domaine, cette monnaie virtuelle possède toutes les propriétés d’un actif de réserve. Un peu comme internet l’a été pour l’information, le Bitcoin sera une révolution pour l’argent et le monde de la finance.


D’ici 2028, le Bitcoin a la capacité de dépasser l’or en termes de capitalisation boursière. C’est donc une monnaie d’avenir et l’actif de réserve par excellence dans un monde de plus en plus numérisé. Le Bitcoin connaît une croissance fulgurante. Il en va de même pour l’Ethereum, lui qui aujourd’hui alimente déjà plusieurs plateformes de finance décentralisée. Une propriété que le Bitcoin ne propose pas pour le moment. Cela pourrait toutefois être possible dans les années à venir. À suivre…


© photos : Daniil Silentev.

Categories : Economie, H, Marché financier
Marketing