Oct / 15

Pourquoi acheter des NFT ?

By / Marketing /

NFT est l’acronyme de « Non fungible tokens », ce qui peut se traduire par « jetons non fongibles ». Plus concrètement, les NFT sont des biens numériques uniques, dont les transactions s’opèrent en cryptomonnaie. Cela vous semble encore flou ? Entrons dans le détail et surtout expliquons pourquoi acheter des NFT !


Quelques explications sur la notion de fongibilité

Pour comprendre les NFT, nous devons tout d’abord nous attarder sur la notion de fongibilité. À savoir, un bien ou un actif est dit « fongible » s’il est interchangeable. Par exemple, une pièce de deux euros est fongible puisqu’elle peut être échangée contre une autre pièce de deux euros.


En revanche, un bien ou un actif est dit « non fongible » s’il ne peut s’échanger contre un bien ou un actif de valeur identique. Par exemple, les tableaux de Claude Monet sont non fongibles. En effet, un tableau ne peut être échangé contre un autre, la valeur de chaque œuvre étant différente et subjective.


Pour en revenir aux NFT, ce sont donc des actifs numériques uniques et non fongibles. Autrement dit, chaque NFT a sa valeur et n’est pas interchangeable avec un autre NFT.


Les NFT : des biens 100% numériques

Ensuite, comprenez bien que les NFT n’existent pas dans le monde physique. Autrement dit, le propriétaire d’un NFT ne possède ni tableau, ni poster, ni objet, que l’on pourrait toucher. Ce dernier détient toutefois un fichier jpeg, mais auquel tout le monde a accès via le web. En parallèle, celui-ci dispose surtout d’un code unique et sécurisé appelé NFT.


Un changement avec l’apparition de la blockchain

Jusqu’à récemment, les créations digitales étaient fongibles. En effet, à la base, les images jpeg peuvent être reproduites à l’infini. De plus, la même image peut être transmise à de nombreuses personnes, qui ont alors la possibilité de la télécharger. Dans ce contexte, un jpeg en vaut un autre.

L’apparition de la blockchain a cependant tout bouleversé. Sans entrer trop dans les détails, notons simplement que la blockchain est un système informatique participatif et décentralisé permettant le stockage et la transmission d’informations de manière sécurisée.

Grâce à cette technologie, un NFT peut désormais être associé à un code unique. De plus, la blockchain permet de retracer chaque NFT tout au long de sa vie. Autrement dit, il est possible de savoir qui détient un NFT ou encore de vérifier son authenticité. Cela introduit ainsi une notion de rareté numérique, ce qui crée de la valeur.

5 catégories de NFT

Actuellement, il est possible de classer les NFT selon 5 catégories : les collectibles, les metaverses, les trading cards game, les utilitaires et les artistiques. Cela peut par la suite évoluer. De nouvelles catégories pourraient apparaître. De même, certaines catégories pourraient fusionner.


Les collectibles

Ce sont les NFT à collectionner. Parmi celles-ci, les CryptoKitties sont très connues : ils ont notamment congestionné le réseau Ether en 2017. Ce sont des chats, qui ont chacun des caractéristiques uniques. Et l’objectif est d’en avoir la plus grosse collection.


Les metaverses

Dans certains jeux vidéo ou sites internet, il est possible d’acheter un NFT pour devenir propriétaire d’une parcelle de terrain virtuelle. Une fois propriétaire, vous pouvez alors construire sur la parcelle achetée. Ce type de NFT s’appelle les metaverses. À savoir, diverses entreprises n’hésitent pas à acheter ces NFT pour faire de la publicité.


Les trading cards game

Ces NFT sont des cartes, qui vont permettre de jouer à un jeu. Earthstone, Godsunchained ou encore Skyweaver sont quelques exemples de jeux liés à ces NFT.


Les utilitaires

Ces NFT rendent un service à leur propriétaire. Parmi ces derniers, nous pouvons citer les ENS (Ethereum Name Service) qui permettent notamment d’acheter des domaines en « .crypto ».


Les artistiques

Actuellement, n’importe quel artiste peut réaliser une œuvre et la transformer en NFT. Ici, sa valeur dépendra bien évidemment de l’artiste, de la rareté et de l’appréciation subjective de l’œuvre.


Pourquoi acheter des NFT ?

La défense. Actuellement, certains NFT se vendent à des prix records. Par exemple, cette année, l’œuvre de Beeple intitulée « Everyday : The first 5000 days » s’est vendue à près de 70 millions de dollars, lors d’une vente en ligne chez Christie’s. Il s’agit à ce jour de la plus grosse vente de NFT.

En parallèle, les ventes de NFT ont explosé au premier semestre, pour atteindre 2,47 milliards de dollars selon Reuters. Cela traduit un réel engouement mondial des spéculateurs et collectionneurs pour ces biens numériques.


Or, selon le rapport DappRadar, si les NFT restent encore peu connues, il pourrait y avoir un phénomène d’adoption de masse dans les années à venir. C’est pourquoi acheter des NFT et plus particulièrement des NFT artistiques pourrait s’avérer très rentable.


© photos : Li-zhang

Categories : Economie, H, Marché financier
Marketing